02 Jul 2014, 00:00

L'UEFI et GPT en vrac

Share

Legacy Mode = Compatibility Support Module (CSM) = BIOS Mode

L’UEFI ne peut booter qu’à partir d’une parition en fat. Typiquement, cette partiton sera labellisée “efi”. Les EFI System Partition (ESP) doivent être en fat32, alors qu’un disque amovible doit être en fat12/fat16. Pour qu’une simple partition fat devienne une Efi System Partition, il faut lui appliquer le flag “boot” dans GParted.

Le chemin par défaut où elle cherche un bootloader UEFI est $EFI_PART/boot/BOOT$ARCH.efi , typiquement /efi/boot/BOOTX64.efi. Si l’exécutable est ailleurs, on peut aller le chercher à la main lors du choix de boot.

Pour savoir si l’on a bien booté en mode efi : Sous Linux : dmesg | grep -i EFI ne renverra presque rien si l’on est en mode BIOS, mais plein d’infos (gestion mémoire etc) si on est en mode efi. Sous Windows, il suffit de se repérer à la table de partition du disque système : il ne peut booter en mode BIOS que sur disque MBR, et en mode EFI que sur disque GPT.

fdisk ne gère pas les disques GPT.

gdisk les gère, et nous signale également si la table de partition GPT contient une zone réservée pour simuler un MBR et garder une compatibilité avec les BIOS. Cette zone MBR peut-être en protective (non utilisée), en hybrid (une pseudo-table MBR devant concorder avec la table gpt sur 4 partitions) ou en MBR-only (c’est nativement un disque MBR). gdisk peut (ré)écrire une pseudo-table MBR pour qu’elle concorde avec l’état actuel de la table GPT.

gparted gère sans problème les disques GPT, sauf dans le cas d’un disque en Hybrid-MBR. Les modifications seraient dans ce cas faites uniquement sur la pseudo-table mbr, sans tenir compte de la gpt, et donc de l’agencement réel des partitions, ce qui risque très probablement de casser toute la table.

Les CD et DVD sont bootables en UEFI via le format ElTorito, comme les BIOS auparavant.

Les disques au format MBR sont bootables aussi sans problème, tant que la partition à booter est en fat32. La limitation de Windows qui ne peut booter en UEFI que sur GPT vient de Windows et non de la norme UEFI.

Bien que l’UEFI soit prévu pour fonctionner avec du 32 bits, cela pose souvent des problèmes dnas la pratique, et il vaut mieux privilégier le 64 bits.

Les installs custom de Debian Live peuvent sr rendre compatible facilement en UEFI. Il suffit de créer une image de type “hdd” au format fat32 (pour pouvoir l’éditer plus tard), de dumper cette image sur une clé, puis de copier à la racine de la clé un syslinux version uefi disponible ici, mirroré ici ou encore sur le site kernel.org. Il suffit ensuite de récupérer les fichiers de config (*.cfg) du dossier syslinux à la racine de la clé (ce dossier servant pour le boot en mode BIOS).